mardi 27 mars 2007

Fly me to the moon...

Je ne sais pas vous, mais moi depuis toute petite, je me vautre dans la lecture.
Après la collection " rose", la "rouge et or" la "verte", je suis passée à la version poche toutes catégories, à quelques belles éditions quand les finances y étaient.
Avec bien sûr, l'édition chérie de ceux qui aiment le papier,"Gallimard" pour l'amour de l'art, j'ai même connu (bouhouh) des livres dont il fallait couper les pages (mais j'étais très très jeuneu!!).
Le premier (et seul d'ailleurs) beau livre que je me suis acheté quand j'ai eu 3 sous (et plus!), ce sont les oeuvres complètes de Ch. Beaudelaire dans La Pléiade.
Et puis, question place et déontologie perso, maintenant, j'attends que "Le" livre paraisse en poche pour l'acheter (avant le délai était d'un an, maintenant, vu la production, 6 mois d'attente et c'est bon).
Donc, depuis pfff! fort longtemps, j'ai toujours un livre dans mon sac. C'est pour ça que je suis zen quand je dois attendre quelque part (sauf quand j'ai l'impression qu'on se moque du monde, mais ça c'est une autre histoire).
Dans mon sac il y a... tiens, ça sera l'objet d'un post un de ces jours...
Dès que j'ai 5 mn, donc, je lis (ou je brode, parce que j'ai toujours de la broderie dans mon sac si je quitte la maison plus d'une journée).
Je me souviens, quand Maman m'appelait pour ceci ou cela ( surtout quand c'était pour mettre la table), je répondais:" Ouiii! j'arrive" (tiens, mon oeil) et hop je me replongeais dans ma lecture.
Je me téléportais sur la lune et avais la faculté (je l'ai toujours) de m'imprégner tellement totalement (c'est pas français, je sais) de l'histoire, qu'elle me suivait (l'histoire) toute la journée, même occupée à autre chose. Et je trépignais, et baclais tout pour y retourner.
Non, ça ne faisait pas pareil avec les livres obligatoires à lire au collège et au lycée. Sauf... Zola, Maupassant et Sartre que j'adorais. (Ah! les ados... et leurs contradictions, hein?)
Et puis après, pendant les 15 années qui ont suivies ma reprise d'études médicales, je n'ai plus lu "qu'utile".
Intéressant mais utile. Comme "le hasard et la nécessité" par ex.
Plus de rêveries possible. Mais par contre un enrichissement du feu de dieu. Je veux dire une auto-formation riche en reflexion.
Je ne lisais plus pour savoir pourquoi, mais pour savoir comment. C'est la différence que j'ai faite entre le littéraire et le scientifique.
Je n'ai aucun (ou presque) attachement au matériel. Sauf pour les livres. Je ne vais jamais dans les bibliothèques parce que j'aime avoir mes livres. Et je préfère ne pas manger et m'acheter un livre que l'inverse.
Quand dans des moments de disette je suis allée dans une blibliothjèque emprunter un livre, je l'ai presque toujours acheté, après, quand les finances le permettaient...
Quand j'étais étudiante, j'étais lectrice pour une dame de 85 ans. Elle était fantastique. Après le nouvel obs nous lisions le monde littéraire. Et puis des livres contemporains.
C'était une dame qui avait du se cacher pendant la dernière guerre. Issue d'une riche (c'est sûr!) famille de diamantaires anversois, elle s'était mariée (mariage arrangé dans les années 30) avec un jeune avocat parisien, bien reconnu par la suite. Elle artiste, lui juriste. J'aimais profondément cette femme. Elle m'avait confié un jour:"Tu vois, je n'étais pas malheureuse, mais je n'ai jamais été heureuse!"
Tout ça pour vous dire que je suis en train de lire le dernier Douglas Kennedy paru en poche ("les charmes discrets de la vie conjugale") et que j'ai sacrément envie d'y retourner. Parce que y'en a une qui vient de... Bon, Ok je ne raconte pas.
Comme d'hab. il faut passer les 40-50 premières pages et après... ben on ne le quitte plus!
C'est un auteur que je kiffe guette. Dès que j'ai fini un de ses livres, je soupire après le suivant.
Mes deux rigolos ne lisent pas. C'est un phénomène de génération, parait-il.
Je pense sincèrement qu'ils se privent d'un véritable plaisir.
Bah! Ils y viendront peut-être un jour.

PS: Fly me to the moon
     And let me play among the stars... (Sinatra)

Posté par osteolala à 19:10 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


Commentaires sur Fly me to the moon...

    Très joli comme tu en parles, et ça me rappelle bien des choses (oui, j'arrive je finis mon chapître!!!)... J'essaie justement de m'y remettre en ce moment après une longue période de disette, c'est par vague...

    Posté par flo du désert, mardi 27 mars 2007 à 20:40 | | Répondre
  • Oui, il y a des périodes où l'on a moins besoin de s'isoler, de s'évader, de se recentrer...
    Et puis j'ai eu aussi parfois l'impression de subtiliser à mon entourage de ce temps si précieux.

    Posté par osteolala, mardi 27 mars 2007 à 21:04 | | Répondre
  • j'ai cru me reconnaitre quand tu parles des bibliothèques verte, rose, rouge et or, j'étais pareil... ca m'a duré des décennies (pareil, je ne quitte pas la maison sans un livre dans mon sac). Pendant des années, je ne pouvais me réveiller ou m'endormir qu'avec un livre). depuis un ou deux ans, ca m'a un peu passé, (sauf le livre dans le sac...), autres temps, autres envies... par contre j'achete pratiquement toujours autant de livres et j'ai pris l'habitude de les échanger avec une jeune fille rencontrée sur le net qui a les memes gouts que moi.
    a bientot.

    Posté par Martine Rose, mercredi 28 mars 2007 à 08:21 | | Répondre
  • m'en parle pas...je pouvais rester jusqu'a 2 heures du mat pour finir un bouquin..au grand desarroi de mes parents..et mon maitre pouvait pas croire que je le lisais en une soiree...un jour il m'a meme demande un resume pour etre sure...car a l'inverse de toi j'allais a la biblio...car je ne voulais pas lire duex fois un livre et surtout avoir les "beaux livres" dans ma petite librairie...mais j'ai vieilli j'ai du commencer a achete...alors lala changement...j'attends les livres de poche et je me remets a lire certains...;o) on change en vieillissant...;o)...et Balzac t'aime pas?...et je ne peux pas les articles...impossible..j'ai meme fait une overdose..et je peux pas, peux plus...rien que de t'en parler..j'ai mal au coeur lala......impossible...le livre doit m'evader...;o)

    Posté par rachel, mercredi 28 mars 2007 à 15:41 | | Répondre
  • Balzac? Moyen. Trop de trop longues descriptions...
    Dis donc t'es en overdose,là? T'arrête pas de lire, mais essaie de changer d'auteurs ou de siècle...

    Posté par osteolala, mercredi 28 mars 2007 à 17:48 | | Répondre
  • Bon, je me répète : qu'est ce que tu écris bien !!!
    Tu parles de toutes ces sensations qu'on a partagées peu ou prou ; on entre dans ton récit et je ne sais plus si c'est toi ou moi qui écris...
    bien sur que l'absorbsion dans un livre peu aider à éviter certaines corvées ou le ronron de l'entourage, mais le conscient est profondément imprégné de l'oeuvre, laissant le subconscient échaffauder les illustrations et les ressentis que les mots suscitent... et ça ce n'est pas feint ! ajoutons qu'incorporée à l'ensemble, j'ai tendance l'espace d'un bouquin, à faire partie de la distribution...
    As tu pensé à écrire ? Tu en as tout le talent !
    Depuis la maladie de mon homme, je lis moins, mais c'est surtout l'été que je dévore les livres... c'est mon régime à moi !

    Posté par Malouc, mercredi 28 mars 2007 à 23:47 | | Répondre
  • hahaha au niveau des siecles...bin euh..hahah je lis Dune lala....;o)...mais franchement je change de style quand meme tant que cela me fasse voyager...je parlais des livres plus scientifiques....les articles scientifiques...je suis degoutee...

    Posté par rachel, lundi 2 avril 2007 à 19:10 | | Répondre
Nouveau commentaire